La colocation meublée : Qu’est-ce que c’est ?

La colocation meublée réunit une location immobilière sous forme de colocation, c’est-à-dire que plusieurs habitants partagent le même logement. Que ce soit en appartement ou en maison, le lieu d’habitation doit être meublé par le propriétaire du bien en suivant des directives imposées par un décret qui n’a pas changé 2015.U3PXFsqZ6l76q5huPnF0AyPqKVnejJilXtXSJx1ECFzfuofBeWkGZcZBTiOwsJM5AF7S7AX4Sy1CjU1wuQcP8vhFZqxNqX7KQeGmZmNgPc zrDfXj 1WvzGwmtpZMnIXqSeFsEF7

Pourquoi rejoindre une colocation meublée ?

Les colocations ont de bases de nombreux avantages, surtout pour les étudiants ou les jeunes actifs mais les colocations meublées sont encore plus avantageuses sur de nombreux points mais comportent également des inconvénients.

Avantages d’une colocation meublée

Tout comme pour une colocation standard, vous pouvez profiter d’économies vous permettant de payer moins cher votre loyer, en effet une colocation coûte environ 20 à 30% moins cher qu’un logement classique en location.

De plus vous pouvez également profiter de plus grands espaces, car les colocations proposent régulièrement de grands salons afin de recevoir des amis ou de la famille. De même puisque le logement est souvent plus grand, il permet plus souvent que pour une simple location de bénéficier d’une terrasse extérieur ou d’un jardin.

Comme toute colocation vous pourrez également profiter de la vie en communauté mais avec votre propre espace pour dormir. Vous vivrez donc entre colocataire ce qui va forcément créer des amitiés, des opportunités pour sortir et faire de nouvelles rencontres.

Enfin le principal avantage d’une colocation meublée est comme son nom l’indique le fait que votre logement soit totalement meublé. Vous n’aurez dans la majorité des cas qu’à ramener votre valise pour profiter de votre logement. Cela est donc encore une autre économie en plus de celle que vous faites sur le loyer puisque vous n’aurez rien à débourser en meuble, literie, ustensiles ou autres ameublements. Il se pourrait cependant que votre logement ne comporte pas de télévision ou de machine à laver qu’il faudra vous-même ramener.

Désavantage d’une colocation meublée

La colocation meublée n’a pas que des avantages, il existe également des inconvénients. 

Concernant l’ameublement, vous n’aurez que peu de choix pour customiser votre chambre et vos espaces de vie en commun. En effet avec les autres locataires, votre marge de manœuvre pour la décoration et l’aménagement sera serrée. Il se peut que la décoration ne soit pas à votre goût ou bien que vous souhaitiez du changement mais toute modification de la colocation se doit d’être remise en l’état à votre départ si seulement le propriétaire a accepté votre demande. En bref, si vous avez du papier peint au plafond comme en 1930, il se peut que celui-ci y reste sur toute la longueur de votre bail. 

De plus si vous possédez déjà quelques meubles, alors il sera compliqué de les intégrer à votre colocation. En effet, la location sera probablement déjà bien fournie et il n’y aura plus de places pour vos meubles.

Que contient une colocation meublée en termes d’équipement ? 

La liste du décret n° 2015-981 du 31 est très explicite puisque le logement en colocation meublée doit au minimum comporter les éléments suivants :

1) Une Literie comprenant couette ou couverture.

2) Un dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher. Que ce soit des volets ou des rideaux ceux-ci sont obligatoires.

3) Des plaques de cuisson.
4) Un Four ou four à micro-ondes.

5) Un réfrigérateur et congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d’un compartiment permettant de disposer d’une température inférieure ou égale à – 6 °C.

6) De la vaisselle nécessaire à la prise des repas.

7) Des ustensiles de cuisine.

8) Une table et sièges.

9) Des étagères de rangement.

10) Des luminaires.

11) Du matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement.Rj6etvQ16DtOSAiQbePIKitncc WzGRLKpuNybOGwi0NoW5IOfrZEShC6L eXvsaR5IuHzL2ClJr95FXq03x9J0WPFXGKqU8cxe3PtMpQnRJguNY8dCNGIImgQGgtjsooCl6 F q

Si jamais votre logement ne comprend pas au minimum cette liste, vous êtes en droit de le réclamer à votre propriétaire qui se devra de les intégrer dans votre logement à ses frais.

Quel type de bail pour la colocation meublée ?

Il existe deux types de baux pour une colocation meublée, le bail individuel et le bail solidaire. La principale différence entre ces deux contrats va être la solidarité entre chaque locataire.

Le bail individuel

Pour vous c’est le meilleur type de bail. C’est également celui que l’on propose Chez Nestor. Chaque colocataire ne doit payer que son propre loyer de manière indépendante au propriétaire. Le loyer est donc divisé. Cela veut dire qu’en cas de départ d’un autre membre de la colocation, les autres colocataires n’auront pas besoin de payer la part manquante.

Le bail solidaire ou bail unique

GQe WUvaIFRs38t84qGGDdd2SnntCld

Comme son nom l’indique c’est l’inverse du bail individuel, celui-ci est plus sécurisant pour le bailleur mais moins pour le locataire. Le paiement du loyer se réalise en un seul paiement, c’est donc aux habitants du logement de s’arranger pour se payer entre eux afin qu’un seul puisse donner la somme totale due chaque mois. De plus, le montant du loyer est à diviser par le nombre de locataire, donc si jamais l’un d’entre eux quitte la colocation alors celle-ci reviendra mathématiquement plus cher tant qu’un autre locataire n’aura pas été trouvé et n’aura pas emménagé.
De plus si jamais l’un des colocataires ne peut pas payer son loyer, alors les autres locataires sont tenus de payer d’avantage pour compléter le manque.
Pour toutes ces raisons nous n’utilisons pas ce type de contrat dans nos appartements Chez Nestor.

Quel préavis pour les colocations meublées ? 

Le préavis est indiqué lors de la signature du bail mais dépend également de plusieurs critères. Chez Nestor, la question ne se pose pas puisqu’il est toujours d’un mois, ce qui est avantageux pour vous et cela pour tous nos logements.

Si vous êtes étudiant, vous pouvez demander à signer un bail étudiant qui à la particularité de vous octroyer 1 mois de préavis quoi qu’il arrive. Pour cela vous devez bien sûr être étudiant.

Les villes où vous habitez vont également avoir un impact puisque la durée du préavis peut varier de 1 mois à 3 mois. Plus une ville à une tension du marché locatif forte plus il y a de chance que le préavis soit d’un mois. En cas de préavis de 2 ou 3 mois, vous pouvez toujours demander à votre propriétaire de réduire ce délai si vous trouvez un nouveau remplaçant qui pourrait prendre votre place dans la colocation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.