Catégories
Votre séjour

Comment survivre dans une université française

Vous vous questionnez sur votre orientation de l’année prochaine ? Vous êtes en plein dans la période des inscriptions ? Ou vous êtes déjà tout simplement inscrits dans une université française ? Vous êtes nombreux à arriver en France chaque année. Que vos notes comptent pour la validation de votre année ou pas, ça va être un vrai défi de choisir quels cours suivre dans votre nouvelle université…


Bien choisir ses cours quand on est en échange


Si vous étudiez le commerce ou le droit par exemple, vous n’aurez probablement pas beaucoup de choix pour vos cours. Bien que ce système ait l’air un peu restrictif, cela peut vous aider à échapper au processus long et fastidieux de choisir un cours pendant vos premières semaines à l’université. D’un autre côté, si vous avez le choix, vous pourrez découvrir de très bons cours si vous prenez les bonnes décisions en début d’année.
Dans la plupart des universités françaises, quelques semaines sont proposées à l’étudiant pour essayer différents cours et donc pour être capable de faire un choix en connaissance de cause. A Jean Moulin Lyon III par exemple, ils laissent 4 semaines de délai. Essayez d’assister aux plus de cours possibles, et faites attention que les horaires de ces cours ne se chevauchent pas. Ne vous surestimez pas !
Même s’il est tentant d’étudier des sujets que vous n’avez jamais vu auparavant, n’oubliez pas que si vous êtes dans un Diplôme d’Études Universitaires Françaises, tous vos cours seront en français, donc faites attention à ne pas être trop aventureux. Essayez plutôt d’étudier des sujets que vous connaissez déjà, ne serait-ce qu’un peu. Cela vous laissera plus de temps pour faire connaissance avec les autres étudiants et pour voyager au lieu de passer tout votre temps à rattraper un possible retard dans certains cours.


Réussir son semestre à l’université en mobilité


Parler de sa situation à un professeur #1

 Il est conseillé de prévenir vos professeurs, le professeur responsable de la filière dans laquelle vous êtes idéalement, que vous êtes un étudiant Erasmus ou que vous faites partie d’un programme d’échange. Si vous n’êtes pas le seul, le professeur pourrait proposer d’autres méthodes d’évaluation, un essai ou un projet en groupe à la place d’un examen écrit par exemple.

Préparer ses examens #2

 Les universités françaises ne sont pas connues pour leur sens de l’organisation. Par conséquent, les dates des partiels sont généralement données au dernier moment. Si vous avez le droit à une évaluation spéciale, vous pourrez organiser votre retour pour les vacances de Noël plus tôt que prévu. Vérifiez également si aucun examen ne se chevauche (ça arrive parfois…). Si vous remarquez une erreur ou que vous avez une question, adressez-vous au responsable des relations internationales.Rappelez-vous que cette année d’échange est faite pour apprendre un nouvelle langue et vous amusez dans un nouvel environnement, donc n’hésitez pas à rejoindre des associations, à discuter avec des étudiants locaux. Et pour en profiter encore plus, pensez à la colocation Il n’est pas toujours facile de trouver un hébergement. Chez Nestor vous donne ses conseils et astuces pour vous aider dans vos recherches.

Soyez sûr de ne pas rater votre logement. Créez une alerte personnalisée en quelques clics et soyez avertis par email lorsque qu’une chambre correspondant à vos critères se libère.

Vous aimerez aussi

Adresse : 15 rue Jean Bourgey 69100 Villeurbanne
Téléphone : +33 (0) 972 323 102
E-mail : hello[@]chez-nestor.com
Site internet : www.chez-nestor.com
Horaires : du lundi au vendredi, de 9h à 18h

TROUVER UNE COLOCATION

Mon alerte logement

Chez Nestor vous accompagne dans vos recherches de colocation. Créez une alerte personnalisée en quelques et clics et soyez avertis lorsqu’une chambre correspondant à vos critères se libère.